Forum GOSCINNY


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous les visiteurs à terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genug

avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Tous les visiteurs à terre   Mar 5 Oct 2010 - 13:53

IMAV publie une nouvelle édition, en librairie le 07octobre 2010, « enrichie de plus de 140 images [et qui] reprend l'intégralité du texte publié en 1969. » Sait-on en quoi consistent lesdites illustrations ?

Edit : je me réponds (ne vous dérangez pas) : on trouve sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de la Librairie Goscinny cette précision : « Cette édition est enrichie de nombreux documents et photos personnelles de René Goscinny. » La même page propose un visuel légèrement différent de celui qui accompagnait la lettre d'information du site, puisqu'on y voit une étiquette indiquant « Livre illustré de plus de 140 photos ». Le tout pour 21 €.
Revenir en haut Aller en bas
Juju
Admin
avatar

Nombre de messages : 838
Age : 28
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Lun 11 Oct 2010 - 13:13

J'ai également appris la nouvelle la veille de la parution du livre. C'est une chouette nouvelle !!! Dommage par contre que la couverture de Sempé présente sur l'ancienne édition ne soit reprise.
Je n'ai pas encore vu le livre, certains l'ont feuilleté ou acheté ? Alors est-il de qualité ? J'ai vu certains extraits sur le site de l'éditeur, et j'ai trouvé bizarre que dans certains passage la police soit de couleur rouge.

Vous pouvez aussi trouver sur le site éditeur des extraits des films de Goscinny qu'il réalisait durant ses croisières : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://goscinny.forumculture.net
Juju
Admin
avatar

Nombre de messages : 838
Age : 28
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Mar 18 Jan 2011 - 23:13

A l'occcasion de la sortie du bouquin Le Havre organise une expo. Communiqué :

Citation :
La Ville du Havre organise une exposition en hommage à René Goscinny, l'illustre père d'Astérix entre autre : "Embarquement pour le rire" se déroulera du 15 janvier au 17 avril 2011 à l'Espace André Graillot

« Embarquement pour le rire a été conçue autour de l’histoire, de l’ambiance et des personnages de Tous les visiteurs à terre !, souligne Aymeric Perroy, responsable du patrimoine maritime de la Ville et commissaire de l’expo. Nous avons aussi choisi de suivre le passager Goscinny, au fil de ses nombreux voyages transatlantiques, dont les embarquements ont presque tous eu lieu au Havre. »

Espace André Graillot
Ancien terminal d'Irlande, chaussée Kennedy, 76600 Le Havre
Ouvert du mercredi au dimanche de 14 h 30 à 18 h
Tarifs : 2€ pour le plein tarif, 1€ pour le tarif réduit
Gratuit pour les moins de 26 ans et le premier samedi du mois
Renseignements : 02 35 25 37 39

Voilà ce qu'on trouve sur le courrier des 2 rives :

Citation :
Qui n’a pas eu entre les mains un ouvrage de René Goscinny ? D’Astérix à Lucky Luke, en passant par Iznogoud et Le Petit Nicolas… Ses oeuvres font rire des millions de lecteurs dans le monde.

La Ville du Havre, en imaginant cette exposition qui apporte un éclairage inattendu sur l’œuvre de René Goscinny, a souhaité rendre hommage au créateur d’Astérix.

De quoi s’agit-il ? De trois semaines à bord d’un paquebot avec un compagnon de voyage qui est à la fois un Commandant de bord et un guide lors des escales : René Goscinny !

La scénographie de l’exposition, au titre éloquent : « Embarquement pour le rire » s’appuie sur les descriptions à la fois réalistes et drôles de Goscinny. Sont exposés notamment objets et documents provenant des différentes collections des associations du patrimoine maritime havrais dont la French Lines et l’Association du Musée Maritime et Portuaire.

Le passager-visiteur qui montera sur le pont de cette irrésistible croisière lira ou relira en souriant, désormais complice, l’unique roman du scénariste si prolifique : « Tous les visiteurs à terre ! » (de René Goscinny. Roman illustré. 190 pages. IMAV éditions. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

S’inspirant de ses propres traversées, René Goscinny décrit avec l’humour qu’on lui connaît tout ce qui fait le charme éternel des croisières.
René Goscinny a nourri ses œuvres les plus célèbres de ses souvenirs personnels de traversées en paquebot. Tous ses héros naviguent sur des océans de papier. La passion des croisières de l’auteur a allègrement gagné ses personnages, des plus connus aux plus discrets. Le Capitaine Bibobu, Astérix, le corsaire Jehan Pistolet ou Jacquot le Mousse, chacun à sa façon en est la preuve ou le témoin.

Si l’exposition propose aux visiteurs de s’embarquer dans le monde décalé de Goscinny, elle les invite aussi à partager ses souvenirs les plus intimes. En effet, grâce aux archives prêtées par sa fille Anne, tous les voyages que Goscinny réalisa depuis son enfance ont été reconstitués. Reconstitués aussi les escales de sa vie et, de tribord à babord, son incroyable destin professionnel !

Port emblématique des grandes traversées, la ville du Havre constitue le décor idéal pour cette exposition qui se déroule face à la mer à l’Espace André Graillot (ancien terminal d’Irlande), Chaussée Kennedy.

Enfin, une interview d'Anne Goscinny avec Paris Normandie :

Citation :
Embarquement pour le rire est une exposition consacrée à votre père, mais pas en tant que scénariste de bande-dessinée. Qu’est-ce que le visiteur apprend ?
Anne Goscinny : « La vie de mon père à travers les différents paquebots qu’il a pu prendre. La mer et les croisières étaient quelque chose de très présent dans sa vie. Il avait deux ans quand, à bord d’un de ce navires, il a quitté la France pour aller en Argentine. Toute sa vie a été jalonnée par ces voyages : Le Havre-Buenos Aires, Le Havre New York... En plus, il n’aimait pas prendre l’avion, il avait peur et disait « Plus lourd que l’air ne peut pas voler », alors il prenait le bateau. Et puis, c’est à bord d’un paquebot qu’il a rencontré ma mère ».

Comment l’exposition retrace-t-elle cette passion pour la mer et les croisières ?

« A travers des documents photographiques et des vidéos. Mais aussi grâce à l’association French Lines qui a réussi à mettre en 3D, par le biais d’objets de marines, le livre que mon père à écrit en 1969 : Tous les visiteurs à terre. Quand on visite cette exposition, on entre dans l’univers de mon père à bord d’un de ces paquebots. On retrouve des scènes loufoques vécues à bord, décrites dans le livre et retranscrites ici, des décors, une ambiance... ».

Qu’aimait-t-il tant à bord d’un paquebot ?
« La vie à bord d’un bateau de croisière est très particulière. C’est une petite société qui est le reflet de la vie à terre. Il aimait observer cette vie en circuit fermé ».
Votre père était doté d’un grand sens de l’humour, est-ce le souvenir que vous conservez de lui ?
« Il aimait beaucoup faire rire, c’est indéniable. Il avait un regard vif sur le choses et jamais un humour méchant. L’exposition rapporte aussi, en reconstituant la scène, comment en 1964 il a rencontré et séduit ma mère à bord d’un paquebot justement : pour attirer son attention, il a mis du sel sur le bouquet de jonquilles qui était sur la table et l’a mangé ! On a même retrouvé le menu de cette croisière et la liste des passagers ».

Plus de trente ans après sa disparition, vous continuez à entretenir la flamme ?

« Je n’avais que neuf ans quand il est mort. Mais je me souviens bien de lui. Quand je rentrais de l’école et que j’entendais le bruit de la machine à écrire, je savais que mon père était à la maison en train de travailler à un scénario.Il ne faisait pas partie de la génération des papas copains mais il aimait sa famille avec passion comme il faisait son métier avec passion. Il est important pour moi de protéger ce patrimoine(...) Quand j’ai perdu ma mère, j’avais 25 ans. En plus du chagrin, je me suis retrouvée seule dépositaire d’une œuvre qui fait rire toute la planète. Mais c’est un héritage joyeux ».

Cette expo me semble valoir le coup, je crois que j'irai y faire un tour !
Revenir en haut Aller en bas
http://goscinny.forumculture.net
Genug

avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Ven 21 Jan 2011 - 15:51

J'en ai aussi le projet.
Revenir en haut Aller en bas
Genug

avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Lun 24 Jan 2011 - 21:00

J'ai fini par acquérir cette réédition. Malgré le prix prohibitif, elle a le mérite de rendre à nouveau disponible ce texte très à part de Goscinny (dont on trouve néanmoins très facilement les deux précédentes éditions pour quelques euros), et j'ai été séduit par la quantité de photos personnelles issues des archives d'Anne Goscinny où figurent abondamment « Goscinny et ses deux femmes », et par le parti pris consistant à ne pas les légender. Même si je persiste à regretter la mise en exergue dans le corps du texte de certaines phrases en typographie rouge (à moins que ça corresponde à l'équivalent dans l'édition originale de 1969 ?), dans l'ensemble c'est un ouvrage finalement agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Juju
Admin
avatar

Nombre de messages : 838
Age : 28
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Lun 7 Mar 2011 - 22:14

Je suis allé voir l'expo, elle est sympathique bien qu'un peu courte (en 45 min c'est fait). Je n'avais pas d'appareil-photo donc je ne peux vous donner un aperçu.

On a d'abord une biographie de Goscinny au travers des différents bateaux qu'il a pris dans sa vie (pas tous mais les principaux), c'est la partie la plus intéressante car on y apprend des choses ; le tout est complété de photos dont certaines sont dans le bouquin, mais pas toutes il me semble.

On a ensuite des extraits de BD qui se passent en mer (avec une planche de "Luc Junior en Amérique).

On a également un article de Pilote où Goscinny raconte un séjour en bateau.

On a aussi droit à un petit film montrant des croisières filmées par Goscinny.

Enfin toute l'expo est agrémentée d'extraits du livre, avec une maquette de bateau et des photos.

Je retranscrirai ici les informations que j'ai récoltées sur cette expo, notamment les voyages de Goscinny.
Revenir en haut Aller en bas
http://goscinny.forumculture.net
Genug

avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Lun 7 Mar 2011 - 23:00

Je n'y suis toujours pas allé mais c'est en projet donc je tâcherai de te relayer s'il te manque des bouts !
Quant aux photos, il est bien probable que ça n'aurait pas été possible : il était déjà interdit d'en prendre à l'expo consacrée au petit Nicolas, au prétexte que les pièces exposées appartenaient à des collectionneurs privés... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Juju
Admin
avatar

Nombre de messages : 838
Age : 28
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Mar 15 Mar 2011 - 21:19

Je ne pense pas que les photos soient interdites car ce ne sont pas des originaux qui sont exposés...

Voilà les notes que j'ai prises.

C'est à bord du GROIX de la compagnie des Chargeurs Réunis que Goscinny fait sa première traversée en 1928

En janvier 1938, Goscinny embarque sur le FORMOSE pour quelques mois de vacances et rendre visite aux cousins de France

Après le décès de son père, Goscinny et sa mère embarquent sur le RIO RACHAL (ex Campane de la SGTMV)
Goscinny : "Je me demande encore ce que je suis allé faire aux Etats-Unis. L'un de mes oncles, qui habitait là-bas, m'avait écrit : "il faut venir aux States". Et moi, quand on me dit les choses avec une certaine énergie, je marche toujours. Bref, j'y suis allé avec ma mère, et en posant le pied sur le sol des USA, j'ai commencé à me demander ce que je faisais là. Les Américains se posaient la même question."
Avant d'atteindre New York, Goscinny fait plusieurs escales. Le 19/09/1945, il est à Rio de Janeiro, le 29 il est à Trinidad, une île proche de la côte vénézuélienne. L'occasion pour lui de croquer la population du port... Il débarque à New York le 17 octobre.

En mai 1946, Goscinny traverse l'Atlantique à bord d'ILE DE FRANCE pour effectuer son service militaire.
Les autorités américaines proposent à Goscinny de devenir GI'S. Il refuse, préférant garder la nationalité française.

Au printemps 47, c'est la quille. L'armée prend en charge l'aller et le retour. Le sergent Goscinny rentre à New York sur le cargo mixte OREGON de la Compagnie Générale Transatlantique.

Il croyait en avoir fini avec l'Amérique... A peine installé en Europe, Goscinny repart à New York en 1952, à bord du LIBERTE, mandaté par l'éditeur belge Dupuis pour lancer un magazine de télévision : TV FAMILY. Un pari fou.
Goscinny : "L'éditeur me disait qu'on allait faire fortune aux Etats-Unis. En plein rêve américain, une période où tout le monde briguait la grande réussite en Amérique, moi qui venais d'Amérique, j'étais le seul qui ne faisait pas ces rêves-là."

C'est lord d'une croisière sur le paquebot ANTILLES que Goscinny rencontre une charmante passagère... Il remarque immédiatement cette jolie brune accompagnée de sa mère. Il décide dès le premier soir qu'elle le remarquera aussi, de gré ou de force.Au restaurant, ils ne sont pas placés ensemble. Au centre de chaque table, il y a un bouquet de glaïeuls. Il en prend une poignée, les sale, les poivre, se les enfourne dans la bouche et les mâche comme si de rien n'était.
Elle rit : "Qui est ce timbré qui mange des fleurs ?"
Gilberte Polaro-Millo ignore qui il est et n'a jamais entendu parler de Lucky Luke ou d'Astérix... "Il m'a donné lLe Petit Nicolas et les copains pour que je vois à peu près ce qu'il faisait : j'ai lu et je me suis dit : cet homme est un génie !", racontera Gilberte.

Goscinny fait partager à son ami Uderzo la passion des croisières. Les deux créateurs d'Astérix sont inséparables : ils sont complices dans le travail et partent même en vacances en famille (en croisère à bord du FRANCE par exemple).

Devenu célèbre, Goscinny aime prendre le large. Toute sa vie, il garde le goût des croisières et emmène sa famille pour de grandes traversées, sur l'ANCERVILLE, l' EUGENIO C., le PASTEUR... le plaisir des croisières.
Anne Goscinny : "Après nombre de traversées entre New York où il émigra avec sa mère et la France, une nouvelle vie s'ouvrit à lui. le succès changea dans la vie de mon père le moyen en fin. En d'autres termes, il continua à prendre des paquebots pour revenir d'Argentine où nous allions chaque année passer nos vacances en savourant la tempête, en instrumentalisant le temps."

Goscinny : "Mais moi j'ai une passion : les croisières. J'adore descendre dans un port inconnu, connaître le choc de paysages nouveaux, de moeurs qui me dépaysent.
Cette recherche d'autre chose explique que je ne puisse prendre de vacances comme tout le monde : soleil et chaise longue. J'ai besoin d'une excitation permanente, soit la lecture, soit l'invention, soit le voyage."

Dans le journal Pilote du 21-11-1963, on trouve un reportage de 2 pages sur le bateau LOUIS LUMIERE par Goscinny.

Bien entendu dans l'expo on trouve des photos des différents bateaux pris par Goscinny.
Revenir en haut Aller en bas
http://goscinny.forumculture.net
alev8

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Dim 20 Mar 2011 - 21:16

Merci Juju pour ce compte rendu.

J'espérais qu'il y aurait plus d'infos entre 47 et 54.

Nous savons qu'il a fait un aller retour USA France en 49

Puis qu'il s'embarque fin 50 pour aller voir Troisfontaine à Bruxelles

Ensuite après l'échec de TV Family, il y retourne en 53/54 comme correspondant de la World.

J'imagine que, puisque tu n'en parles pas, il n'y a rien sur ces 3 voyages.

Une petite question pour finir : Est-ce complètement sûr que sa mère l'accompagne à bord du RIO RACHAL ?
Revenir en haut Aller en bas
Juju
Admin
avatar

Nombre de messages : 838
Age : 28
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Dim 20 Mar 2011 - 23:54

C'est Goscinny qui le dit donc je pense que oui. Mais pourquoi, il y des informations contradictoires quelque part ? Pour ma part je pensais effectivement que sa mère était parti avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://goscinny.forumculture.net
Genug

avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   Mar 29 Mar 2011 - 13:36

Retour de l'expo.
Elle ne contient pas le moindre objet personnel ayant appartenu à Goscinny, mais néanmoins (et au regard du coût d'entrée, 2 euros pour les seuls adultes), c'est un moment agréable, plein de l'humour de Goscinny.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tous les visiteurs à terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous les visiteurs à terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'amour pour tous les enfants de la terre
» le plus grand tremblement de terre au Japon depuis 140 ans
» Tous les p'tits secrets des pommes de terre
» [Feraoun, Mouloud] La Terre et le Sang
» Bonne année, bonne santé 2012 à toutes et à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum GOSCINNY :: L'oeuvre :: Les romans et recueils-
Sauter vers: