Forum GOSCINNY

Les véritables Archives Goscinny
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Genug

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mer 7 Fév 2018 - 20:01

Je connais bien le fonctionnement de Google Maps depuis sa mise en service (et je regrette qu'il ne propose plus les courbes de niveau, c'était pratique pour préparer certaines sorties), c'est ta première explication qui m'avait égaré...
Pour ceux qui veulent gagner du temps, donc, si on zoome suffisamment sur la zone où est installé le musée et qu'on se saisit du petit bonhomme jaune, on voit apparaître un certain nombre de marqueurs bleus indiquant la présence de photos mises en ligne par des particuliers (le plus souvent), dont plusieurs concernent l'expo Goscinny.
C.Q.F.E(xpliquer) ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Petelindecis

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : IdF
Date d'inscription : 19/09/2013

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Jeu 8 Fév 2018 - 11:13

;-) et en plus si tu choisis bien ta pastille c'est toute l'expo qui est numériser, enfin je pense, je n'ai pas fait tout le parcours en entier via street-view mais 2 étages complet ! pour ceux qui ne peuvent venir a Paris...immersion
Revenir en haut Aller en bas
Petelindecis

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : IdF
Date d'inscription : 19/09/2013

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Ven 9 Fév 2018 - 13:43

Et pour compléter il y a la version VR sur le site du MahJ aussi, plus dynamique que la version Street-view de Google. Woaw un grand merci.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Ven 16 Fév 2018 - 21:37

Merci Petelindecis de nous informer de cette version VR.
Cependant, ça ne remplace pas une vraie visite: dès qu'on souhaite voir en détail, les documents et étiquettes sont illisibles.

_________________
Site Goscinny / Vidéos
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Dim 4 Mar 2018 - 1:51

Un avis sur les deux expos Goscinny qui s'achèvent, ainsi que leurs catalogues.
Une plutôt ratée, l'autre plutôt réussie.

1/2
Je commence par l'exposition du Mahj: Réussi sur toute la partie familiale Beresniak-Goscinny mais disons ratée en ce qui concerne l'œuvre de Goscinny.
Pour la première fois, un grand nombre de documents rares (livres Kunen Publishers,...) ainsi que de nombreuses photos rares, ses nombreux dessins réalisé enfant et adolescent (journal du lycée), et aussi les dessins et planches offert par ses amis.
Il est tout de même génial d'avoir sous ses yeux des planches originales de Attanasio, Franquin Tabary, Uderzo, Berck, Coq, Tibet, Jijé, Paape, Sempé et Hubinon pour les séries que sont Spaguetti, Strapontin, Modeste, Jerry Spring, Pistolin, Iznogoud et Astérix toute réunis au même endroit.
Ainsi que deux planches de Dick Dicks, mais avec grand regret de pas en lire plus dessus, on remarquera qu'une traduction aurait été souhaitable, quasiment aucun visiteur n'a pu lire les bulles en flamand. (Contrairement à ce qu'on entend et lit partout, Goscinny n'était pas un piètre dessinateur, et cette série de détective mériterait une publication honorable.)

Mais où sont passés tous les tapuscripts des planches exposés de toutes ces séries ? J'aurais adorer voir cela et basculer de l'un à l'autre !
On s'interrogera aussi sur le pourquoi du comment n'ont-ils pas pu avoir une vraie planche de Morris pour Lucky Luke (alors la cinémathèque a réussi) pour à la place avoir trop de fac-similés et des planches originales des strips « La Ballade des Daltons » qui ne sont ni de Morris ni de Goscinny ?! (donc en se trompant dans la notice)

En général, on regretta particulièrement un manque d'approfondissement sur l'œuvre de Goscinny, que l'on survole de haut, de manière assez caricaturé, au finale. L'expo n'est pas très explicatif des documents qu'elle expose (sauf pour les archives familiales). Je pense qu'ils se sont trompé dans leur choix de mise en oeuvre : Là où Gotlib était beaucoup plus à 'simple' à exposer, Goscinny de part son œuvre immense et très varié ne peut être exposé de la même manière que son compère.

Mettre des planches des dessinateurs sans disposer à coté des scénarios manuscrits de Goscinny est pour ma part, incompréhensible ! (c'est en partie de ce qui avait fait la richesse de l'expo d'Astérix à la Bnf en 2013).
Principalement quand on expose les planches de Jijé de Jerry Spring, sans disposer d'aucune infos dessus, alors que l'on sait que Jijé a modifié le scénario de Goscinny en profondeur, c'était donc le moment idéal pour montrer et expliquer ces différences. Raté !
De même pour le Docteur Gaudéamus, qui prête un peu à sourire: Personne donc ne dispose des planches de la série, pas même la famille Coq ? Parmi près de 380 planches scénarisé par Goscinny, on ne trouve pas mieux que d'exposer une planche scénarisé par Marcel Dassault pour ensuite mettre dans la notice qu'elle est de Goscinny et 'années 50' (ce qui ne veut rien dire), montrant l'absence totale d'un travail de recherche... Démarche très étrange.
Le cas Iznogoud est aussi très bizarre, nous y trouvons une planche de la première histoire jamais reprise dans aucun album, mais personne n'en sait rien : nullement dans les notices, est précisé que cette histoire a été redessiné et que les planches exposé juste en face d'elle sont cette histoire ! Le comble !

On appréciera les tapuscripts dans la dernière salle de l'expo, mais qui aurait du être exposé à coté des planches correspondantes, cela aurait été plus didactique et intelligent.
*
Le catalogue de l'expo du Mahj est aussi l'un des plus mauvais ouvrages réalisé sur Goscinny.
La seul véritable pépite à l'intérieur est l'interview complètement absurde donné dans l'Almanach de L'Os à moelle en 1977, qui nous était inconnu et qui est géniale !
Certains apprécieront (comme PiloteZero) d'avoir la maquette du Pilote n°0, mais cela reste maigre pour le prix exposé, et je doute qu'un tel document avaient vraiment sa place ici.
Une grande partie des documents avaient déjà été repris dans « Première vie... » en 2005. Et reprendre des planches originales ou planches couleurs d'albums sur plusieurs pages pour 'remplir', me fait douter de la démarche souhaité...

Et je ne parle pas des textes de Goscinny choisis (Du panthéon..., des Uderzii, Je suis prêt...) qui sont toujours les mêmes, repris et lu cent fois auparavant dans les anciens ouvrages et magazines ; certes toujours appréciable à la lecture mais le corpus est tellement vaste d'autres textes méconnus de qualité identique.
De même pour l'absence de tapuscript, le seul choisi est encore (mise à part Lucky Luke) pour la énième fois la première page de synopsis et scénario d' ''Astérix le Gaulois''. Surprenant, n'est-ce-pas ?
A l'exception du texte approfondi et réfutable de Hoog, tous les textes développant sur Goscinny n'apportent rien de nouveau, ni de très intéressant pour celui qui s'intéresse en profondeur à ce génie.
Non, ce catalogue est très très loin derrière les 35€, en terme de qualité et de contenu.

Au finale, l'expo du Mahj, de par son manque d'approfondissement et de correspondance sur l'oeuvre, mise à part quelques documents, est décevante. De même pour son catalogue.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Genug

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Lun 5 Mar 2018 - 19:21

Merci d'avoir pris la peine, Lucky !

Lucky63 a écrit:
Dick Dicks mériterait une publication honorable.
Voilà bien un bouquin dont la parution me semble parfaitement hypothétique... Rolling Eyes
Lucky63 a écrit:
fac-similés et des planches originales des strips « La Ballade des Daltons » qui ne sont ni de Morris ni de Goscinny ?! (donc en se trompant dans la notice)
Rhâ ! voilà bien le genre de truc qui m'énerve dans les musées et expos... Ça ou les cartels tombés ou bancals donc illisibles, voire carrément absents...
En plus, graphiquement, ces strips sont parfaitement immondes. Quelle idée de les exhiber là... Evil or Very Mad
Lucky63 a écrit:
En général, on regretta particulièrement un manque d'approfondissement sur l'œuvre de Goscinny, que l'on survole de haut, de manière assez caricaturé, au finale. L'expo n'est pas très explicatif des documents qu'elle expose (sauf pour les archives familiales).
Peut-être ont-ils pensé que le public tout-public allait être dérouté voire gavé par des infos trop pointues (ce qui à nos yeux ne constitue évidemment pas une excuse valable pour saloper des présentations)...
Lucky63 a écrit:
Mettre des planches des dessinateurs sans disposer à coté des scénarios manuscrits de Goscinny est pour ma part, incompréhensible !
Peut-être une question de disponibilité du matériel ? Mais ça semble peu crédible car apparemment Goscinny gardait beaucoup de choses, et sa fille n'a sûrement pas beaucoup jeté non plus...
Là encore il faudrait pouvoir savoir qui, dans leur esprit, était le visiteur type, et donc à la portée de quel profil ils ont choisi de se mettre...

En tout cas, à te lire, on a le sentiment que la bien plus modeste expo "Le petit Nicolas", voilà quelques années, était mieux réussie, non ?

Bon, et maintenant ton 2/2, hein ! bounce
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Lun 5 Mar 2018 - 22:08

Tu aurais du y passer, Genug. Je mettrais de nombreuses photos de toute manière pour mémoire et ceux qui n'ont pas pu y aller.
Oui, l'expo du "Le petit Nicolas" à son échelle, comme l'expo "Astérix" en 2013 était mieux construit, je pense.

Genug a écrit:
Dick Dicks : Voilà bien un bouquin dont la parution me semble parfaitement hypothétique...
Oui dans les conditions actuelles. Mais cette année des 40 ans aurait peut-être été l'opportunité de modifier une de ces 'conditions'.

Pour l'exposition des strips  « La Ballade des Daltons » en forme de planche, c'est en effet assez étrange: soit ils se sont trompés, soit les 'négociations' des planches avec la veuve de Morris a été compliqué du fait que des 'vraies' planches de Morris et Goscinny sont déjà exposé à la cinémathèque.

Genug a écrit:
Peut-être ont-ils pensé que le public tout-public allait être dérouté voire gavé par des infos trop pointues
Cette expo était de toutes les manières centré sur l'histoire de la famille Beresniak-Goscinny peu connue, donc il n'est pas si étonnant que l'oeuvre en soi de Goscinny soit survolé.
C'est un regret, de par le fait que beaucoup de documents exposés sur l'oeuvre aurait mérité plus d'explications (et rectifications).

J'ai la certitude que tous les tapuscripts ont été gardé, car comme tu le sais, Goscinny gardait tout ; et depuis tous les ouvrages sur et autour Goscinny, un grand nombre de ces scénarios et synopsis ont été publiés. (Le dictionnaire Goscinny possédait une collection de notes très importantes se référant à ces tapuscripts).
Mais il y a bien quelques tapuscripts dans cette expo, seulement à la fin et sans le support qui lui est destiné qui auraient permis au visiteur de les lire attentivement (donc le contraire de l'expo Astérix).

Quel public visé ? Je pense tout le monde, ceux qui ont lu Astérix. Faire une exposition spécialisé uniquement pour les spécialistes aurait évidemment été une erreur. Ici, le but est principalement de faire connaitre au visiteur lambda d'où vient Goscinny: sa jeunesse à l'étranger, l'histoire de sa famille et son rapport à la judéité. L'oeuvre en soi n'est ici que périphérique à cette thématique, d'où le sentiment de survol.


Dernière édition par Lucky63 le Mar 13 Mar 2018 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Genug

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mar 6 Mar 2018 - 11:03

Lucky63 a écrit:
(Le dictionnaire Goscinny possédait une collection de notes très importantes se référant à ces tapuscripts).
Tiens, au passage, à ceux qui ne l'ont pas encore, je recommande assez vivement ce dictionnaire-là !
Revenir en haut Aller en bas
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mar 6 Mar 2018 - 21:28

Genug a écrit:
Lucky63 a écrit:
(Le dictionnaire Goscinny possédait une collection de notes très importantes se référant à ces tapuscripts).
Tiens, au passage, à ceux qui ne l'ont pas encore, je recommande assez vivement ce dictionnaire-là !
En effet ! Je dirais même qu'une réédition augmentée pourrait se faire (mais très hypothétique, oui !).
Le dictionnaire de 2003 n'utilise comme source QUE les histoires qui ont bénéficié d'albums édités (jusqu'en 2003). Une réédition comprenant les nouvelles parutions, plus toute les histoires n'ayant jamais bénéficié d'albums serait équivalent à un Volume 2.
(Encore faudrait-il d'abord publier ces histoires...)


Dernière édition par Lucky63 le Mer 7 Mar 2018 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Genug

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mar 6 Mar 2018 - 22:31

C'est marrant, il semble que nous ayons bien plus de projets bibliographiques pour Goscinny que ceux qui en détiennent les droits... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mer 7 Mar 2018 - 23:21

2/2

Meilleur que l'expo du Mahj, l'exposition de la Cinémathèque (ainsi que son catalogue) tiennent ses promesses, malgré quelques soucis et de nombreux oublis sur l'œuvre audiovisuelle de Goscinny.

Au début, nous découvrons des extraits de films (tirés de westerns, Buster Keaton, Laurel & Hardy) que Goscinny enfant allait voir au cinéma à Buenos Aires. A coté, est exposé des portraits-caricatures que Goscinny réalisait sur les acteurs célèbres de son temps.
Nous devons admettre qu'il y a eu un véritable et excellent travail de cinéphilie, ayant listé l'ensemble des références cinématographiques qui ont inspiré Goscinny avec ses dessinateurs: Morris et Uderzo pour Lucky Luke et Astérix.
De même pour l'hommage aux comédies musicales dans « La Ballade », très bien rendu de par l'ensemble des films y faisant référence.

Belle rétrospective des Studios Idefix, on peut voir le court-métrage Idéfix, véritable inédit jamais rediffusé. De magnifique aquarelles utilisées pour les dessins animées.
Une très bonne iconographie et mise en scène. Les planches de Lucky Luke par Morris sont absolument magnifiques (Diligence, Canyon Apache, Paradise Gulch, Chasseur de Primes, Cavalier Blanc) visible au public que très rarement ; ainsi que ses nombreux story-board crayonné de Morris pour « la Ballade ».
Les Minichroniques et le Viager sont évoqué dans dans le couloir de fin, avec quelques documents de tournage pour ce dernier.
Ils ont fait grâce de ne pas évoquer les adaptations post-Goscinny, ouf !

Nous trouverons aussi, à la fin, des planches originales de Gotlib "Les Dingodossiers" ayant trait au cinéma/télévision. Ainsi sur scénario de Goscinny, les planches avec North de la série "Pas trop près de l'écran, Mademoiselle", d'autres avec Mulatier, Alexis, Giraud. Ces derniers sont repris dans le catalogue.
Le César posthume de 1978 est exposé en vitrine aussi (qui est poussiéreux d'ailleurs  silent ).

Belle exposition mais qui a néanmoins un gros souci, on a oublié des pans entiers de l'œuvre audiovisuelle...

''Ils ne pouvaient pas tout faire'' : Vrai ! Sauf qu'on remarquera en particulier qu'il est assez douteux que le Petit Nicolas dispose de deux salles entières (une classe d'école et une récrée) pour finalement y exposer seulement quelques magnifiques petits dessins de Sempé et une adaptation de 1965 non réalisé par Goscinny.
Alors en comparaison audiovisuelle, ''les Minichroniques'' (œuvre télévisuelle par excellence de 26 épisodes) sont relégué dans un coin sombre de couloir vers la fin de l'expo, n'y exposant aucun document ; un choix étrangement compréhensible.
J'aurais préféré en savoir plus sur cette série télévisé des années 70 : lire des tapuscrits de Goscinny, des infos sur la production en général, sur les réalisateurs... Cette série vite expédié, aurait mérité qu'on s'y attarde davantage par la place pris par le Petit Nicolas qui n'a jamais disposé d'œuvre télévisuelle réalisé ou écrit par Goscinny (Seulement des adaptations douteuses).

On regrettera de ne pas avoir plus d'infos sur l'œuvre cinéma et télévisé méconnue. Cela aurait été une bonne chose de disposer d'un approfondissement sur « Feu Lord Glendale » (une page dans le catalogue) ; sur les co-créations avec Tchernia : Où sont les « Aujourd'hui à Paris » ou « L'arroseur Arossé » ?
On ne parle pas du « Tracassin » avec Bourvil (une page dans le catalogue): quelles sont les gags de Goscinny dans le film ?
Rien sur « Les Gaspards » dont on sait que Goscinny a eu une implication moindre que sur « Le Viager » dont on aurait aimé en savoir davantage..
Iznogoud est inexistant dans l'expo alors qu'il existe deux scénarios d'un même film écrit par Goscinny sur le personnage, c'était pourtant une occasion idéale.

Les textes de Pariscope, repris dans son livre « Les Interludes »ne sont jamais mentionnés alors que cela concerne Goscinny et ses satires sur la télévision.
Rien sur son scénario inédit de film sur les croisières « L'escale ». Et donc rien sur le contenu des mystérieux scénarios de dessin animées (?) Lucky luke (?) « Killer Kid » et « L'évadé ».
Rien sur le scénario « Le Maitre du monde » envoyé à Peter Sellers sans réponse de sa part, puis plagié dans le film « Quand la Panthère rose s'emmelle ».
« Trafalgar » n'existe pas non plus.

Que tout ne peut être pas évoqué, c'est tout à fait normal. Mais j'aurais espérer qu'au moins une partie de ces 'espaces' quasi-mystérieux de son œuvre soit abordé un peu plus en détail. C'est donc assez dommage, surtout que l'ensemble a une cohérence sur la thématique du cinéma.

Une exposition plutôt réussie, mais partielle de par ses oublis et choix douteux (Petit Nicolas).

***
Le catalogue (en comparaison à celui ratée du Mahj) est une bonne surprise ! C'est véritablement un très bon complément à l'exposition (qui reste chère), d'excellente qualité des recherches effectuées, reprenant de nombreux documents exposés.

Face aux oublis de l'exposition, on aurait pu espérer que soit développé les œuvres de Goscinny resté dans l'ombre (Iznogoud, Feu Lord Glendale, l'Escale...) et certaines interrogations sur son implication réelle dans beaucoup de ses films (les Tintin, les Gaspard, le Tracassin...)... A ce niveau, on a quelques miettes mais cela reste trop maigre et reste une opportunité ratée sur une telle thématique !

Mais sur le reste, c'est du très bon: ''Lucky Luke et le cinéma'' est analysé très intelligemment par exemple (l'influence de John Ford mais pas seulement). J'ai pas mal appris, et cela donne envie de se plonger dans les nombreux films référencés que je ne connais pas car n'étant plus de notre culture actuelle ; je pense que peu de personnes aujourd'hui regardent les vieux westerns des années 40-50 à part les cinéphiles et passionnés.

Contient de nombreuses photos, dessins et tapuscripts de Goscinny jamais exposé (Deux romains en Gaule, Viager, Ballade...).

Belle ouvrage de rétrospective sur son œuvre audiovisuel (malgré les oublis), référencé par de nombreux films. On apprendra beaucoup. Cependant, on trouvera dans les entretiens des intervenants quelques affirmations soient douteuses soient très exagérés (entre autre sur les intentions qu'on donne à Goscinny).
Et comment est calculé le nombre de "120 films que Goscinny a participé en comptant les adaptations posthumes" ? Même sans les adaptations post-Goscinny, ça reste toujours élevé, que comptent-ils ? Mystère !

On évoquera sa coopération avec Tchernia, beaucoup sur ''Le Viager'' évidemment. Toute l'historique des turpitudes de Goscinny avec Belvision qui l'amènera à la création du Studio Idefix, bien décrit dans son fonctionnement, ses intentions et sa direction.

Les adaptations post-Goscinny sont vite évoqués à la fin, on essayera surtout de ne pas essayer de comprendre pourquoi elles sont toutes mauvaises, l'Astérix de Chabat sert d'excuse pour ne pas pousser plus loin l'analyse.

A noter à la fin, on aura la bonne idée d'avoir repris des histoires Pilote jamais réédité auparavant, mentionné plus haut (North, Alexis, Mulatier et Giraud).


Dernière édition par Lucky63 le Mar 13 Mar 2018 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Genug

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Ven 9 Mar 2018 - 20:46

Merci pour cette seconde visite, Lucky !
Revenir en haut Aller en bas
Juju
Admin
avatar

Nombre de messages : 862
Age : 29
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Lun 12 Mar 2018 - 23:49

Merci pour ce commentaire complet Lucky ! Tu es impeccable comme toujours !
Concernant l'expo au Majh, le but était bien sûr de faire découvrir l'oeuvre de Goscinny au public, en présentant les innombrables séries qu'il a réalisées. Même si les connaisseurs ne découvrent quasiment rien de nouveau, c'est à chaque fois émouvant de découvrir des originaux. Mais cela n'empêche pas la rigueur ! ni les approximations ! Si je devais faire une exposition je serais perfectionniste !

Un document m'a beaucoup intéressé : une lettre de Charlier à Troisfontaines lui expliquant que le syndicateur d'auteurs de BD n'est pas là pour le contrer ou lui mettre des bâtons dans les roues.

L'exposition à la Cinémathèque est chouette mais j'en aurais voulu davantage ! Le dessin animé inédit d'Idéfix était un beau cadeau de même que la séquence entière de Tchernia interviewant Astérix et Obélix (il me semble n'avoir toujours vu que des extraits) !
Revenir en haut Aller en bas
http://goscinny.forumculture.net
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mar 13 Mar 2018 - 19:54

Juju a écrit:
Concernant l'expo au Majh, le but était bien sûr de faire découvrir l'oeuvre de Goscinny au public, en présentant les innombrables séries qu'il a réalisées.
Non, je ne suis pas d'accord. L'expo au Mahj avait pour objectif de montrer d'où vient Goscinny et son histoire familiale. Son oeuvre par ses séries ne sont que secondaires finalement, d'où leur présentation bancale.
Juju a écrit:

L'exposition à la Cinémathèque est chouette mais j'en aurais voulu davantage ! Le dessin animé inédit d'Idéfix était un beau cadeau de même que la séquence entière de Tchernia interviewant Astérix et Obélix (il me semble n'avoir toujours vu que des extraits) !
La séquence en question est bien complète :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Genug

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mar 13 Mar 2018 - 20:56

Pourtant la vidéo ci-dessus est manifestement tronquée, il manque la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Lucky63
Admin
avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   Mar 13 Mar 2018 - 22:14

Genug a écrit:
Pourtant la vidéo ci-dessus est manifestement tronquée, il manque la fin.
Pas vraiment. Juju mentionnait plus haut uniquement la séquence avec Astérix & Obélix animés (par le Studio Idefix). Le lien pour la suite du reportage est d'ailleurs dans la description de la vidéo: (Son avec photos uniquement) -->
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/bardane24
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme   

Revenir en haut Aller en bas
 
2017, année Goscinny - Expositions à la Cinémathèque & au Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Exposition Metropolis à la cinémathèque française
» CH - La Cinémathèque de Himgadril
» Le journal des années noires, de Jean Guéhenno
» Arto Paasilinna (Finlande)
» Summer in February, avec Dan Stevens et Dominic Cooper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum GOSCINNY :: L'homme :: Les ouvrages et les futures parutions-
Sauter vers: